Achat d’auto : choisir l’avenant valeur à neuf

Achat d’auto : choisir l’avenant valeur à neuf

En collaboration avec Promutuel Assurance

Pourquoi choisir l’avenant valeur à neuf pour votre voiture?

Pour protéger votre voiture, vous pouvez opter pour une assurance auto personnalisée par l’ajout de certains avenants, tels que l’avenant valeur à neuf. Ce dernier modifie la valeur d’indemnisation de votre véhicule et vous donne accès à une meilleure prise en charge en cas d’accident. Lisez ce qui suit pour découvrir l’ensemble de ses avantages ainsi que ses modalités de fonctionnement.

Comment fonctionne l’avenant valeur à neuf?

À la suite de l’achat de votre voiture, vous devez souscrire une assurance auto obligatoire (responsabilité civile) et, si vous le désirez ou si votre créancier l’exige, une assurance de dommages optionnelle. Cette assurance vous indemnise pour les dommages causés à votre véhicule en considérant le coût des réparations ou le remplacement de votre voiture. En ajoutant à votre contrat l’avenant F.A.Q. no 43, vous bénéficierez d’un avantage lorsque viendra le moment d’établir la valeur des dommages.

En effet, la dépréciation de votre auto est inévitable. Trois ans après l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion, la valeur de ce dernier peut descendre à moins de 50 % de sa valeur d’achat. C’est pour cette raison qu’opter pour la garantie valeur à neuf peut être un choix judicieux.

L’avenant valeur à neuf fait en sorte que lors d’un dommage majeur, l’assureur vous offrira une indemnisation pour votre voiture à hauteur de la valeur initiale de votre bien plutôt qu’à celle de la valeur au moment du dommage.

Ainsi, dans le cas d’une perte totale de votre voiture en raison d’un vol ou d’une destruction majeure qui rendrait votre auto irréparable, l’assurance valeur à neuf entre en action. Elle vous donne la possibilité de choisir de remplacer votre véhicule perte totale par un véhicule neuf ayant les mêmes caractéristiques, équipements et accessoires.

Si vous le souhaitez, vous pouvez changer de marque, de modèle ou de concessionnaire, avec pour seule obligation de régler vos paiements dus. L’indemnisation que vous recevrez pourrait varier selon le choix du véhicule et des options.

Si vous ne voulez pas une nouvelle auto, neuve ou d’occasion, vous pouvez recevoir une indemnisation financière plutôt que de remplacer votre voiture, mais à la condition d’avoir opté pour l’avenant F.A.Q. no 43 avec l’option E. C’est cette liberté de choix qui rend la garantie valeur à neuf si pratique, d’autant plus que sa mise en œuvre est d’une grande simplicité.

Comment adhérer à la garantie valeur à neuf?

Comme la garantie valeur à neuf est une protection complémentaire facultative, elle est ajoutée à votre police d’assurance auto à votre demande. Cette garantie n’a pas de répercussions sur les franchises ou autres avenants de votre police.

Toutefois, elle ne peut être ajoutée en tout temps. Vous devez l’ajouter à votre contrat lors de la souscription de votre police d’assurance, au moment de l’acquisition de votre voiture, ce qui simplifie les déterminations du coût et de la durée de la garantie. Sachez cependant que la garantie valeur à neuf est sujette à des critères d’admissibilité. Demandez conseil à votre agent en assurance de dommages.

Coût de votre assurance auto valeur à neuf

Pour connaître la prime totale de votre assurance auto, vous devez prendre en compte le coût de la garantie valeur à neuf ainsi que celui de toutes les autres protections complémentaires utiles pour votre auto. Ces protections se calculent sur la même base que l’assurance initiale à laquelle elles s’ajoutent. Le calcul de votre assurance auto se fait ainsi sur la base des données habituelles que sont, entre autres :

  • le modèle;
  • le prix d’achat;
  • l’année de fabrication;
  • la marque, le modèle, la catégorie, etc.

Au coût d’assurance établi sur ces différentes données s’ajoutera un montant pour la valeur à neuf au moment de la souscription.

Durée de l’assurance valeur à neuf

La durée de l’assurance valeur à neuf est elle aussi liée à la garantie initiale; elle est habituellement de un à six ans. Cette protection est facultative et renouvelable si tous les critères d’admissibilités sont respectés.

Si votre garantie valeur à neuf est en vigueur au moment du dommage, elle s’appliquera à 100 %. Si elle ne l’est plus, alors elle ne s’appliquera pas du tout. La garantie de base, elle, s’appliquera (avec le calcul de la dépréciation). Lors d’une substitution de véhicule (incluant à la suite d’une perte totale), vous devrez de nouveau souscrire l’avenant valeur à neuf et votre prime sera recalculée. Si, après la perte totale de votre voiture, vous achetez une voiture neuve, votre assurance valeur à neuf sera compatible avec votre nouveau véhicule. Toutefois, cette garantie valeur à neuf devra être discutée avec votre assureur pour que soit déterminé le coût de la prime d’assurance pour ce nouveau véhicule et pour confirmer la durée de la protection.

Quand opter pour la protection valeur à neuf?

Selon le coût de votre assurance valeur à neuf et des différentes particularités qu’elle peut apporter à votre assurance dommages, vous devez définir quand opter pour cette garantie. Une fois que vous comprenez en quoi consiste la garantie valeur à neuf, vous verrez qu’elle est utile dans presque tous les cas.

  • Si vous achetez une voiture démonstrateur : la garantie valeur à neuf sera utile pour vous, parce qu’elle vous permettra de bénéficier d’une réparation à prix d’achat sans considération de la dépréciation, qui touche justement davantage les véhicules déjà utilisés.
  • Si vous louez votre voiture ou la changez souvent : la garantie valeur à neuf vous sera utile et elle couvrira toutes les autos que vous aurez louées, pourvu que vous l’ayez ajoutée pour chacun des véhicules. La garantie couvre un véhicule en particulier. Si vous ajoutez un véhicule à votre police d’assurance, vous devez aussi ajouter l’avenant valeur à neuf pour ce véhicule.
  • Si vous utilisez beaucoup votre voiture : en cas d’utilisation élevée de votre auto, sa courbe de dépréciation sera plus prononcée. Un avenant valeur à neuf sera alors pertinent.

Dans tous les cas où votre véhicule est susceptible de perdre sa valeur, une assurance de base ne saura vous protéger aussi bien que l’avenant valeur à neuf. C’est pour cela qu’il est recommandé de l’ajouter à votre assurance auto.

L’assurance de base

Votre contrat d’assurance automobile, nommé F.P.Q. no 1, comporte une partie obligatoire (l’assurance responsabilité civile), une partie facultative (l’assurance pour les dommages à votre véhicule) et des protections complémentaires, appelées « avenants », dont la plus populaire est l’avenant F.A.Q. no 43 (modification à l’indemnisation). La différence entre l’assurance pour les dommages causés à votre véhicule et l’avenant valeur à neuf tient au fait que sans l’avenant, l’indemnisation fournie par l’assureur se fera en considération de la valeur de votre auto au moment où survient le dommage. Avec l’avenant, vous pourrez obtenir une indemnisation qui ne tient pas compte de la dépréciation. Sachant qu’une voiture peut perdre 50 % de sa valeur en trois ans, un avenant valeur à neuf est très utile.

L’avenant valeur à neuf sert à vous garantir une indemnisation qui ne serait pas limitée par la dépréciation de votre auto. Si vous achetez une voiture neuve ou un modèle de démonstration ayant un bas kilométrage, selon les critères de l’assureur, il est conseillé, pour que vous soyez mieux couvert, d’ajouter l’avenant valeur à neuf aux protections complémentaires de votre assurance auto.

L'équipe LesPAC

LesPAC le blogue, c'est le blogue de LesPAC, le premier site d'annonces classées au Québec. L'équipe partage ses trouvailles et idées originales puisées sur les petites annonces, et fournit des trucs pratiques pour réduire les coûts associés à la vie quotidienne.