Vendre sa maison avec ou sans courtier immobilier? | Blogue LesPAC
Vendre avec ou sans agent

Vendre sa maison avec ou sans courtier immobilier?

Dans le contexte immobilier actuel, dominé par un marché de vendeurs, vous vous demandez peut-être si vous devriez essayer de vendre votre propriété par vous-même plutôt que d’engager un courtier immobilier et payer une commission. Est-ce une bonne option étant donné que les acheteurs sont au rendez-vous? Voici quelques pistes de réponse.

Vendre avec ou sans courtier?

À cette question, Marc-André Rouleau, courtier immobilier répond du tac au tac : « À mon avis, il n’y a personne qui peut se permettre de vendre sans courtier, à cette période-ci, surtout dans des marchés clés très prisés des acheteurs ou encore dans des marchés moins populaires. »

En immobilier depuis 1997, le courtier immobilier REMAX affirme qu’il est très difficile pour les vendeurs de gérer le grand nombre de visites par propriété, et surtout la surenchère immobilière qui s’applique dans une majorité de cas.

« Il y a beaucoup d’offres à gérer, beaucoup de visites à organiser. Il n’y a pas que les promesses d’achat à obtenir ou le prix à considérer, mais tous les autres aspects d’ordre logistique, financier, contractuel ou légal. »

Les avantages de faire affaire avec un courtier

La tranquillité d’esprit est probablement l’avantage le plus important puisque le courtier prend tout en charge du début à la fin : il fixe le prix de la propriété, il organise les visites, il répond aux questions des acheteurs potentiels, il négocie avec aplomb, il agit à titre d’intermédiaire entre les parties, il s’occupe de la paperasse, et il accompagne le vendeur tout au long du processus.

Pour tous ces services, il faut bien évidemment le payer! La commission est habituellement fixée à 4% ou 5% du prix de vente, et ce, peu importe si la maison a été vendue en 4 jours ou si elle est restée sur le marché pendant plusieurs semaines.

« Avec des propriétés qui se vendent assez régulièrement 40 ou 50 000 de plus que le prix demandé, la somme à verser au courtier immobilier en vaut l’investissement, » estime le courtier immobilier Marc-André Rouleau.

Et il ne faut pas oublier qu’en vendant sans courtier, il faudra tout de même débourser une certaine somme pour inscrire sa propriété sur des plateformes de mise en marché et payer les honoraires de différents spécialistes comme un évaluateur, un inspecteur, un notaire, etc.  Si le processus prend plus de temps que prévu, vous pourriez aussi devoir payer deux hypothèques.

Vendre directement sans agent

Malgré les nombreux avantages de faire affaire avec un courtier immobilier, un nombre croissant de vendeurs décident d’annoncer leur propriété sans intermédiaire sur des plateformes comme LesPAC.

Certains tirent bien leur épingle du jeu s’ils ne sont pas pressés et s’ils sont prêts à s’investir dans le projet sans accompagnement professionnel. Ils doivent aussi bien connaître les enjeux possibles liés à la vente de leur propriété, ce qui n’est pas une mince affaire!

Pour minimiser le risque que la transaction tourne mal, il y a aussi la possibilité de faire affaire avec un agent de Proprio Direct qui coupe la poire en deux si le vendeur trouve lui-même l’acheteur. La commission à payer est alors fixée à 2% ou un minimum de 2000$.

Quel que soit votre choix, gardez en tête que la vente d’une maison demande beaucoup de temps et d’énergie!  À vous donc de voir si vous vous sentez d’attaque pour faire cavalier seul ou si vous préférez retenir les services d’un courtier immobilier.

Bonne vente!

Prêt à mettre en vente? Rendez-vous sur LesPAC, en cliquant ici, pour publier votre annonce.

Marie-Claude Veillette

Journaliste généraliste depuis 20 ans, Marie-Claude a travaillé tour à tour à la radio et à la télévision. Professionnelle ayant le souci du détail, elle est passionnée de communications et de marketing.