Une snowmobile B12 de Bombardier à vendre sur LesPAC!
Une-snowmobile-B12-de-Bombardier-à-vendre-sur-LesPAC!

Une snowmobile B12 de Bombardier
à vendre sur LesPAC!

Inventée en 1941 par Joseph-Armand Bombardier, l’autoneige B12 a connu dès ses débuts, un grand succès, freiné quelques années plus tard par l’entrée en guerre du Canada. D’une capacité de 12 passagers, ce véhicule à l’allure plus aérodynamique que son prédécesseur était très apprécié pour se déplacer de village en village alors que les routes n’étaient pas ce qu’elles sont aujourd’hui!

Briser l’isolement

Popularisée sous le nom snowmobile, l’autoneige de Bombardier a fait l’objet d’inlassables recherches de la part de son célèbre inventeur pour en faire un véhicule assez léger pour pouvoir circuler sur la neige et ne pas s’y enfoncer. Munis de chenilles, d’un moteur, d’une traction et d’une suspension adaptés à la consistance changeante de la neige, les modèles B7 et B12 étaient des véhicules de choix dans les années 40 pour se déplacer en hiver.

« C’était mieux qu’à pieds, en raquettes ou à cheval. Dans le temps, les habitants de St-Donat devaient parcourir vingt milles pour aller chez le médecin à Sainte-Agathe. Ce n’était pas chaud! », raconte l’actuel propriétaire Réjean Issa, qui se rappelle l’état des chemins de campagne à une certaine époque.

« Ça a prit du temps avant qu’ils ouvrent le chemin. Même si la snowmobile roule à trente milles à l’heure, c’était quand même mieux qu’être à l’extérieur par grand froid, surtout les jours de tempête. »

Une snowmobile qui fait sensation

Longtemps propriétaire d’une cabane à sucre en plein bois, Réjean Issa cherchait un moyen de transporter ses invités sur un trajet de 8 km entre le point de cueillette et la destination finale, et ce, en utilisant des sentiers privés plus ou moins balisés.

« Ma clientèle était majoritairement constituée de touristes français. Ils capotaient au “boutte” lorsqu’ils voyaient ma snowmobile… et ma cabane à sucre rustique qui pouvait accueillir 12 personnes environ. »

Une fois rendus à destination, M. Issa leur remettait des raquettes afin qu’ils puissent marcher sur la neige au sortir de la snowmobile.

« On avait bien du plaisir puisqu’il y en avait toujours un ou une qui enlevait ses raquettes, et du coup, se ramassait avec de la neige en dessous des bras. On entendait : “Pose-moi, pose-moi!” », raconte-t-il en riant.

« Mes invités me disaient toujours : “On ne pensait jamais qu’il y avait de la neige comme ça au Québec!” » 

Originaire de la Gaspésie

Ça faisait quelques années que Réjean Issa cherchait à faire l’acquisition d’une snowmobile antique avant qu’il devienne propriétaire de ce modèle B12 en 1996.

« Mon cousin, avec qui je faisais des affaires, transportait nos invités en traîneaux à chiens, c’était bien, mais la snowmobile, c’était plus pratique. Après m’être rendu en Abitibi dans l’espoir d’en acheter une, c’est finalement en Gaspésie que je l’ai trouvée. »

L’autoneige 1947 nécessitait beaucoup de réparations au départ, mais rien de bien inquiétant pour ce travailleur dans le domaine de la machinerie lourde.

« Elle est très propre et en très bonne condition. Le bois intérieur verni couleur chêne, la banquette rouge et les cadrans sont originaux. La peinture est récente. Les pneus sont bons à 80 % et les caoutchoucs des chenilles et des travers n’ont presque pas d’usure. Le circuit électrique a été refait et le moteur T120 a été réusiné. »

La snowmobile B12 de Réjean Issa a bien failli effectuer un retour aux sources récemment.

« Un acheteur de la Gaspésie est venu la voir. Il envisageait de l’acheter pour le plus grand rassemblement de motoneiges et d’autoneiges antiques au Québec qui a lieu lors du Festival Neige en Fête de Saint-Raymond! Je ne savais pas que ça existait. Il faudrait bien que j’aille voir ça! »

Avis aux mordus, la snowmobile B12 de Réjean Issa est en vente au coût de 18 500 $.

Rendez-vous sur LesPAC en cliquant ici pour consulter toutes les annonces disponibles.

Marie-Claude Veillette

Journaliste généraliste depuis 20 ans, Marie-Claude a travaillé tour à tour à la radio et à la télévision. Professionnelle ayant le souci du détail, elle est passionnée de communications et de marketing.

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire