Une caisse enregistreuse plus que centenaire à vendre sur LesPAC!
Une-caisse-enregistreuse-plus-que-centenaire-à-vendre-sur-LesPAC!

Une caisse enregistreuse plus que centenaire à vendre sur LesPAC!

Cette caisse enregistreuse de marque National n’a jamais bougé du magasin général où elle a été livrée à la fin du 19e siècle. L’homme d’affaires, Oscar Quesnel, l’avait fait venir par bateau jusqu’à Montebello, avant de la faire livrer à son commerce de Ripon en Outaouais. En bronze massif ciselé, cette caisse enregistreuse vient avec son meuble d’origine comprenant 5 tiroirs-caisses. Son actuelle propriétaire nous parle de son histoire intimement liée à celle du magasin général de la municipalité.

Une caisse enregistreuse chargée d’histoire

À l’occasion de son mariage, Oscar Quesnel (1872-1943) s’installe à Ripon dans la MRC de Papineau et ouvre le premier magasin général du village. Il vend de tout?; de la robe de baptême au cercueil en passant par les animaux, les articles ménagers, la nourriture, etc.

Aux débuts, l’homme d’affaires faisait surtout du troc, échangeant sa marchandise contre du bois de poêle et des légumes. Lorsqu’il vendait au comptant, ses commis utilisaient la caisse enregistreuse.

«?Il y avait 5 commis qui travaillaient dans le magasin général. Chacun possédait sa propre clé qui ouvrait un des 5 tiroirs-caisses après rotation de la manivelle qui générait un son de clochette qui prévenait le patron qu’une transaction avait lieu?», raconte Marguerite Mougeot, actuelle propriétaire de la caisse enregistreuse acquise lors du rachat de la bâtisse en 1989.

La nécessité est mère de l’invention

La caisse enregistreuse a été inventée aux États-Unis à la fin du 19e siècle par un propriétaire de bar de l’Ohio exaspéré de se faire escroquer par des employés peu scrupuleux. Pour prévenir les vols, James Ritty a eu l’idée de mettre au point une machine capable de comptabiliser les consommations de la journée.

Son invention, qui a subi plusieurs améliorations au fil des ans, a été achetée par John H. Patterson en 1884. Ce dernier a par la suite fondé la National Cash Register (NCR) à l’origine de la commercialisation de la première caisse enregistreuse avec tiroir-caisse destinée à éviter les vols.

«?Comme chacun des 5 tiroirs-caisses possède un son de cloche différent et qu’il faut posséder une clé pour l’ouvrir, il était facile de mettre le doigt sur les erreurs de calcul ou les vols si les recettes ne balançaient pas à la fin de la journée?», explique Marguerite Mougeot.

La caisse enregistreuse de Mme Mougeot possède un système qui permet aux clients de voir la somme facturée et l’ajout d’un rouleau de papier pour comptabiliser les recettes de la journée.

«?J’ai plusieurs gros rouleaux de papier d’origine pour la caisse enregistreuse, ainsi que les comptoirs originaux en pin qui se trouvaient de chaque côté de la caisse, un peu comme dans la télésérie Les Filles de Caleb!?»

Un magasin général devenu magasin d’antiquités

Au décès d’Oscar Quesnel, la succession a vendu le magasin général à Orèle Cardinal en 1955, puis à la Famille Séguin trois ans plus tard, soit en 1958. L’actuelle propriétaire en a fait l’acquisition en 1989.

«?J’ai transformé le magasin général en magasin d’antiquités. Je l’ai opéré pendant une quinzaine d’années et j’ai continué d’utiliser la vieille caisse enregistreuse en bronze ciselé pour effectuer les transactions. Les touristes qui passaient chez nous n’en revenaient pas. Ils me disaient : “Sonnez encore la cloche, madame”?», se remémore Mme Mougeot.

En plus de la caisse enregistreuse numérotée (n° 10031147552.5), l’ancienne propriétaire du magasin La Petite-Nation possède plusieurs antiquités dont elle souhaite se départir donc un vieux poêle à bois en fonte noir avec chrome et fer forgé datant de 1911, un manège de type carrousel avec chevaux pour enfants, un banc d’église, une baratte à beurre, et plus encore.

Rendez-vous sur LesPAC en cliquant ici pour consulter toutes les annonces disponibles.

Marie-Claude Veillette

Journaliste généraliste depuis 20 ans, Marie-Claude a travaillé tour à tour à la radio et à la télévision. Professionnelle ayant le souci du détail, elle est passionnée de communications et de marketing.

2 Comments

Leave a Reply

Laisser un commentaire