Un juke-box Rowe/Ami à vendre sur LesPAC
Un-juke-box-Rowe/Ami-à-vendre-sur-LesPAC

Un juke-box Rowe/Ami à vendre sur LesPAC

Passionné de vieilles voitures et d’objets rétro, Réjean Denis a fait l’acquisition de ce juke-box 1963 d’un collectionneur de Saint-Romuald près de Québec. De but en blanc, il me donne la date exacte : « Je l’ai depuis le 28 août 2002. Ça fait donc 16 ans. » C’est avec un petit pincement au cœur qu’il a décidé de s’en départir sur LesPAC!

Une sélection de 200 chansons

« C’est un beau modèle de juke-box et il est fonctionnel à 100 %. Ce qui est intéressant, c’est qu’on voit les 45 tours arriver grâce à un bras horizontal visible sur le dessus en vitre », affirme Réjean Denis.

Au total, son juke-box contient 200 chansons ; du Elvis Presley, mais aussi les Beatles, les Platters, Patsy Cline et toute une ribambelle de chanteurs des années 50, 60 et 70.

« Je l’ai acheté d’un amateur d’Elvis. Avec le temps, j’ai fait ma propre sélection, mais j’ai gardé à peu près la moitié des tounes originales. J’ai pris une vieille machine à écrire pour taper le nom des chansons sur des petits cartons. »

À l’origine, il fallait mettre une pièce de 25 cents pour écouter trois chansons sur ce type de juke-box. Heureusement pour le futur propriétaire, le juke-box de M. Denis n’est pas payant, mais il permet une sélection de 2 ou 3 chansons à la fois.

« C’est sûr que c’est un son de type stéréo des années 60, mais c’est ce qui fait son charme. En plus, c’est toutes des bonnes tounes… selon mes goûts en tout cas (rires!). »

Un look vintage qui rappelle les « vieux chars »

Un enjoliveur de roue sur la devanture et du chrome, les juke-box des années 60 avaient un peu l’apparence des voitures futuristes de l’époque.

« Je l’ai acheté parce que j’ai la maladie des vieilles voitures et que ça me rappelle mon adolescence. J’aimerais vraiment le vendre à un passionné de cette époque-là ou à quelqu’un qui veut vraiment l’avoir et qui va en faire quelque chose de beau, comme l’installer dans un garage ou un sous-sol de type rétro », espère M. Denis.

C’est d’ailleurs avec un peu d’hésitation qu’il met son juke-box en vente.

« Si ce n’était pas par manque d’espace, je l’aurais gardé. Il était dans mon salon, puis lors de rénovations, nous l’avons mis dans un coin de la cuisine. Ce n’est pas idéal, et je n’ai pas de place au sous-sol. »

Une pièce de collection

Les juke-box ont connu leur apogée dans les années 40 jusqu’à leur déclin progressif dans les années 70.

Les quatre grands fabricants — Wurlitzer, Seeburg, Rock-Ola et AMI/Rowe — ont alors cessé graduellement la production de ces appareils construits à près de 2 millions d’exemplaires entre 1940 et 1980.

Avec la rareté de l’offre, les juke-box sont bien évidemment devenus des pièces de collection recherchées.

« J’ai déboursé 2 300 $ pour mon juke-box Rowe/Ami en 2002. Je le vends au même prix que je l’ai payé, même si j’ai mis environ 300 $ dedans. Je possède le manuel de toutes les pièces du juke-box avec les numéros de série et j’ai des aiguilles en extra. Si je trouve le bon acheteur, je serai peut-être négociable sur le prix. »

Fervent de rock’n’roll? C’est votre jour de chance! Pour consulter l’annonce, cliquez ici!

Rendez-vous sur LesPAC en cliquant ici pour consulter toutes les annonces disponibles.

Marie-Claude Veillette

Journaliste généraliste depuis 20 ans, Marie-Claude a travaillé tour à tour à la radio et à la télévision. Professionnelle ayant le souci du détail, elle est passionnée de communications et de marketing.

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire