« Regifter » ou redonner ses cadeaux : c’est oui ou non?
Regifter-ou-redonner-ses-cadeaux-c’est-oui-ou-non?

« Regifter » ou redonner ses cadeaux :
c’est oui ou non?

On a tous déjà reçu un cadeau en double ou encore qui ne convenait pas à nos goûts ou notre taille. Que faire en pareille situation? Le conserver, l’offrir à un organisme de charité, le vendre sur LesPAC ou le redonner en cadeau à quelqu’un d’autre? Toutes ces réponses sont bonnes! Si le « regifting » était mal vu il y a quelques années, de nos jours, c’est devenu une tendance plus qu’acceptable… à condition, bien sûr, d’appliquer ces quelques règles pour éviter les faux pas.

1 — Le cadeau doit être neuf : lorsqu’on dit neuf, c’est neuf de cette année et non pas de l’année dernière ou l’autre d’avant! L’idéal, c’est que le cadeau soit encore disponible en magasin au cas où le receveur déciderait de le retourner, par exemple. Imaginez qu’il se fasse dire : « Désolé, nous ne tenons plus ce modèle en stock depuis des années. » En plus d’être dans son emballage d’origine, le cadeau ne doit pas avoir été utilisé, être périmé (nourriture, parfum, maquillage, etc.) ou altéré d’aucune façon.

2 — Assurez-vous que la personne à qui vous l’offrez ne connaît pas la personne qui vous l’a offert : il serait plus prudent de redonner un cadeau du bureau à un membre de votre famille ou à un ami, et vice-versa, à condition que les deux personnes ne fassent pas partie du même cercle et que le risque soit nul qu’elles se rencontrent un jour. S’il s’agit d’un cadeau très original, qui peut facilement être identifié, vous ne devriez pas le redonner à moins que le receveur demeure très loin de la personne qui vous l’a offert.

3 — Ne redonnez pas en cadeau quelque chose que vous possédez depuis des années ou qui traine dans le sous-sol : si vous possédez un objet depuis un certain temps et que vous ne l’utilisez pas, mais que vous savez qu’il pourrait plaire à quelqu’un de votre entourage ou lui être utile, offrez-lui sans tambour ni trompette sans l’emballer pour le faire passer pour un cadeau que vous venez d’acheter.

4 — Le cadeau ne doit pas être horrible ou de mauvais goût : le cadeau que vous offrez doit être un cadeau que vous auriez pu offrir d’emblée au receveur en fonction de ses goûts. Abstenez-vous d’offrir un cadeau que vous n’aimez vraiment pas et qui risque de déplaire. Rappelez-vous que le but d’offrir un cadeau, c’est de faire plaisir à l’autre en y mettant un peu de votre personnalité. Sinon celui à qui vous l’offrez se retrouvera devant le même dilemme que vous : le revendre ou l’offrir à quelqu’un d’autre.

5 — Ne redonnez jamais un cadeau qui a été fait spécialement pour vous : un cadeau fait à la main ou un souvenir de famille ont probablement une valeur inestimable aux yeux de la personne qui vous l’a offert. Ne le redonnez pas à quelqu’un d’autre au risque de créer une déception majeure si votre geste est mis au jour. Pour le «regifting », mieux vaut sélectionner des produits qui n’ont aucune valeur sentimentale.

6 — Prenez le temps de bien remballer le cadeau et de changer chou et ruban : assurez-vous d’enlever toute trace du papier original et de l’étiquette-cadeau. Choisissez un beau papier, du ruban et une carte, comme si vous l’aviez acheté vous-même. Et surtout, offrez-le avec fierté!

7 — Ne dites pas qu’il s’agit de « regifting » sauf si le cadeau a une valeur ajoutée : si vous offrez un objet de valeur de par sa nature ancienne ou sa valeur sentimentale comme un  bijou de famille à votre petite-fille ou petit-garçon par exemple, vous pouvez le dire sans gêne.

8 — En cas de doute, abstenez-vous : vous êtes la personne la mieux placée pour savoir s’il s’agit d’une bonne idée de « regifter » un de vos cadeaux. Réfléchissez bien aux circonstances et agissez en ayant de la considération et du respect pour les autres. S’il existe une infime possibilité que vous blessiez quelqu’un ou que votre geste soit mis au jour et mal reçu, abstenez-vous.

Si redonner un ou plusieurs de vos cadeaux vous rend mal à l’aise, vous pourriez faire preuve de générosité et les offrir à un organisme de charité ou encore les vendre discrètement sur LesPAC.

Vous pourriez aussi les offrir lors d’un échange de cadeaux plus impersonnel, ou mieux, organiser une soirée « regifting » entre amis!

Rendez-vous sur LesPAC en cliquant ici pour consulter toutes les annonces disponibles.

Marie-Claude Veillette

Journaliste généraliste depuis 20 ans, Marie-Claude a travaillé tour à tour à la radio et à la télévision. Professionnelle ayant le souci du détail, elle est passionnée de communications et de marketing.

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire