10 tâches à réaliser pour préparer son véhicule pour l’hiver! | Blogue LesPAC
Préparer son véhicule pour l'hiver

10 tâches à réaliser pour préparer son véhicule pour l’hiver!

Novembre est le moment idéal pour préparer votre véhicule à l’hiver, avant l’arrivée du froid glacial et des bordées de neige! Hormis la pose des pneus d’hiver, obligatoires au plus tard le 1er décembre, voici une liste de tâches à réaliser pour un hiver en toute sécurité.

1. Installez vos pneus d’hiver avant la baisse drastique des températures 

Les pneus d’été perdent de leur adhérence lorsque le mercure descend sous la barre des sept degrés Celsius. Il est donc recommandé de ne pas trop attendre avant de faire installer vos pneus d’hiver. Avant de procéder, assurez-vous qu’ils sont encore bons pour un hiver en vérifiant l’état des semelles.  

Si vous devez les changer et que votre budget est plus restreint, sachez qu’il existe des pneus 4 saisons munis du pictogramme représentant un flocon de neige dans une montagne.

Mais attention, ils ne sont pas aussi efficaces que les pneus d’hiver et peuvent même se révéler dangereusement inefficaces dans certaines conditions.

Pour une conduite plus sécuritaire, et des pneus qui ne s’usent pas de façon inégale, faites vérifier l’alignement de vos roues lors de l’installation.

2. Procédez au grand nettoyage de votre véhicule

Passez l’aspirateur, nettoyez les vitres à l’intérieur – et à l’extérieur – et profitez-en pour passer un linge humide dans l’habitacle. Pour le lavage extérieur, ne faites pas l’erreur d’utiliser du savon à vaisselle néfaste pour l’éclat de la peinture. Procurez-vous un bon savon à voiture et une serviette en microfibre absorbante qui ne raye pas pour assécher votre véhicule une fois lavé.  

3. Songez à donner un traitement antirouille à votre voiture ou à la sceller en prévision de l’hiver

Vous pouvez faire appel à des professionnels, ou encore faire l’achat de produits à base de céramique à appliquer après avoir fait un bon lavage extérieur. Vous protégerez ainsi votre véhicule du sel, de la glace et de la neige avec une protection additionnelle.

4. Mettez vos tapis d’hiver

Il est préférable de retirer les tapis en tissus et d’installer des tapis en caoutchouc qui retiendront l’eau et le sel. Ne superposez pas vos tapis d’hiver sur vos tapis d’été, car ils pourraient rester coincés sous les pédales. Pour une conduite en toute sécurité, envisagez des tapis faits sur mesure puisque les tapis d’hiver génériques peuvent gêner la conduite, en plus de ne pas être étanches à 100%.

5. Effectuez un changement d’huile

Même si vous n’utilisez pas votre voiture sur une base quotidienne, il est recommandé de faire un changement d’huile au printemps et à l’automne. Retenez qu’avec les changements de température qu’on connaît au Québec, l’huile devient moins efficace … plus rapidement. Il vaut mieux ne pas se rendre à la limite imposée par le manufacturier de l’huile ou du véhicule avant de faire changer l’huile.

6. Faites faire une inspection de votre véhicule

Tant qu’à être au garage, demandez à votre mécanicien de procéder à une inspection visuelle pour s’assurer que les pièces de suspension, de direction ou les freins sont en bon état. Si ce n’est pas le cas, profitez-en pour procéder aux réparations requises avant l’hiver.

7. Faites le plein de lave-glace d’hiver

Oui, il existe une différence entre le lave-glace d’été et celui d’hiver. Les deux liquides n’ont pas la même vocation. Le lave-glace d’été sert essentiellement à décoller les insectes du pare-brise alors que le lave-glace d’hiver sert à dégivrer et à nettoyer le pare-brise. Comme il contient une dose plus importance d’antigel, il ne risque pas de geler dans les tuyaux. Il existe aussi du lave-glace 4 saisons, le saviez-vous?

8. Vérifiez l’état de vos balais d’essuie-glace et changez-les au besoin

Il est conseillé d’installer de bons essuie-glaces pour une visibilité accrue en toute circonstance. Il existe des balais d’essuie-glace d’hiver qui permettent de prévenir les accumulations de neige et de glace grâce à leur cadre de métal recouvert de caoutchouc. Ils ne sont toutefois pas conçus pour être utilisés en été.

9. Vérifiez l’état de votre batterie 

Vérifiez ou faites vérifier le voltage de votre batterie pour vous assurer que votre véhicule pourra partir par temps froid.Si elle ne fonctionne pas correctement, remplacez-la avant l’hiver.

10. Vérifiez le niveau d’antigel

L’antigel est indispensable au bon fonctionnement du moteur. Il dissipe la chaleur résultant du fonctionnement du moteur ; il augmente le point d’ébullition de l’eau et abaisse son point de congélation. L’antigel prévient aussi la formation de corrosion pouvant causer des dommages au moteur. Vérifiez que le niveau est bon et faites vidanger l’antigel du système de refroidissement tous les deux ans, ou plus s’il s’agit d’antigel de longue durée.

Et enfin, procurez-vous un bon balai à neige et préparez une trousse d’urgence contenant une couverture, une lampe de poche avec des piles ou une bougie avec des allumettes, un dégivreur en vaporisateur, un bidon de lave-glace, une trousse de premiers soins, un bloc de démarrage portatif, une pelle et des plaques d’adhérence. En hiver, on ne sait jamais ce que Dame Nature nous réserve, et en cas de pépin, vous serez bien équipé!

Marie-Claude Veillette

Journaliste généraliste depuis 20 ans, Marie-Claude a travaillé tour à tour à la radio et à la télévision. Professionnelle ayant le souci du détail, elle est passionnée de communications et de marketing.

Leave a Reply

Laisser un commentaire