Acheter sa première voiture ; trucs de pro | Blogue LesPAC
voiture usagee

Acheter sa première voiture ; trucs de pro

Avec la rentrée scolaire qui approche à grands pas, plusieurs étudiants songent à faire l’acquisition d’une première voiture. Comme il s’agit d’une dépense quand même substantielle compte tenu des dépenses liées à l’entretien, à l’achat d’essence, au paiement des assurances sans oublier les immatriculations et le permis de conduire, l’achat d’une première voiture ne doit pas être pris à la légère. Voici quelques conseils pour faire le bon choix! 

Fixez-vous un budget

C’est vraiment la première chose à faire. Avant même d’amorcer vos recherches sur LesPAC, il est primordial d’évaluer votre budget. Même si vous prévoyez payer le véhicule comptant, il y aura toujours des frais connexes à considérer, que le véhicule soit neuf ou usagé.

Voici une petite liste des dépenses à prévoir, en plus de la mensualité le cas échéant :

  • Les taxes : si vous achetez le véhicule d’un particulier, vous n’aurez que la TVQ à payer. Si vous faites l’achat d’un véhicule neuf, vous devrez payer les deux taxes de vente.
  • Les frais d’immatriculation initiale et les frais de renouvellement annuel.
  • Le coût du permis de conduire annuel.
  • Les frais annuels d’assurance : avant de faire une offre formelle, contactez 2 ou 3 assureurs différents pour obtenir des soumissions. Ayez en main la marque, le modèle, l’année, et idéalement le numéro de série du véhicule.
  • Les frais d’essence.
  • Les frais d’entretien et de réparation : si vous faites l’achat d’une voiture usagée, il y a fort à parier que vous aurez, à court ou à moyen terme, des réparations à faire faire comme le remplacement des plaquettes et disques de freins, des bougies, des filtres, des courroies, des essuie-glaces, etc., et ce, sans oublier le coût les changements d’huile et la permutation des pneus en automne et au printemps.
  • L’achat de pneus quatre saisons et de pneus d’hiver.
  • Les coûts de stationnement et de péage.

Déterminez vos besoins

À moins d’avoir une grosse famille ou de vouloir transporter de l’équipement de plein air ou de camping dans le coffre, une voiture compacte ou sous-compacte vous offrira assez d’espace, en plus d’être économique en essence et bien équipée si le modèle est assez récent.

Si vous décidez d’opter pour un VUS, vous devrez budgéter un plus gros montant pour l’essence, les assurances et le prix des pneus.

Attention aux véhicules de luxe qui peuvent être coûteux en entretien. Il ne faut pas juste prendre le prix d’acquisition en compte, mais l’entretien mécanique qui peut être très onéreux.

Établissez vos priorités

Une fois que vous aurez établi vos besoins, et votre budget, faites la liste de vos essentiels.

  • Recherchez-vous une voiture économique en essence?
  • Un modèle connu pour bien tenir la route en hiver?
  • Une voiture qui possède un toit ouvrant, l’air conditionné ou autre?
  • Un véhicule avec une transmission manuelle ou automatique ? Si vous pensez être souvent pris dans le trafic, une transmission automatique sera plus pratique, mais fera gonfler le prix du véhicule. En contrepartie, les voitures automatiques consomment généralement moins de carburant que les manuelles.

Informez-vous avant d’acheter

Avant de contacter un particulier ou de vous rendre chez un concessionnaire, informez-vous sur le modèle convoité pour connaître ses points forts et ses faiblesses.

S’il s’agit de votre premier véhicule, demandez l’avis qu’un proche qui s’y connaît en la matière… question d’éviter les mauvaises surprises !

Opter pour un véhicule neuf ou usagé?

Si vous avez les moyens d’assumer les mensualités liées à l’achat d’un véhicule neuf, vous aurez la paix d’esprit.

En contrepartie, l’achat d’un véhicule usagé comporte son lot d’avantages.

Son prix, plus raisonnable qu’un véhicule neuf, peut vous inciter à l’acheter comptant, et ainsi éviter les mensualités.

En faisant le choix d’un véhicule usagé, vous n’aurez pas non plus à absorber le coût de la dépréciation, et pourrez, dans certains cas, bénéficier de la garantie d’origine du fabricant ou prolonger la garantie d’origine si vous achetez une voiture usagée certifiée chez un concessionnaire.

Faites inspecter le véhicule usagé avant de l’acheter

Un dernier conseil ; avant de faire une offre d’achat sur un véhicule usagé, il est recommandé de le faire inspecter chez un mécanicien indépendant moyennant une centaine de dollars.

Vous éviterez bien des problèmes en ayant l’heure juste de la part d’un professionnel qui pourra procéder à l’inspection complète, et peut-être déceler la présence de pièces endommagées ou usées impossible à détecter autrement.

Bon magasinage!

Cliquez ici pour voir toutes les voitures usagées en vente sur LesPAC.

Marie-Claude Veillette

Journaliste généraliste depuis 20 ans, Marie-Claude a travaillé tour à tour à la radio et à la télévision. Professionnelle ayant le souci du détail, elle est passionnée de communications et de marketing.