Conseils pour louer un chalet à long terme cet hiver | Blogue LesPAC
louer-chalet

Conseils pour louer un chalet à long terme cet hiver

La pandémie a un effet boom sur la réservation de chalets au Québec alors que plusieurs craignent de ne pas pouvoir voyager de sitôt! À cette forte demande s’ajoute une diminution de l’offre avec des « snowbirds » qui louaient habituellement leur chalet en hiver, mais qui finalement restent cette année, et une clientèle qui cherche à louer à long terme avec la réalité du télétravail. Voici donc quelques conseils si vous souhaitez louer un chalet pour une période de plus de 31 jours cet hiver.

Dépêchez-vous de faire des plans!

Déjà, il faut savoir que ce ne sont pas tous les propriétaires qui acceptent de louer leur chalet à long terme. L’offre est donc plus limitée et la demande plus forte qu’à l’habitude.

Ainsi, il est préférable de réserver le plus tôt possible, surtout pour des locations durant les périodes achalandées et pour des destinations populaires puisque la plupart des chalets disponibles pour l’hiver dans les Laurentides, Charlevoix et dans les Cantons-de-l’Est affichent déjà complet.

En raison de la situation actuelle, vous risquez donc de devoir élargir votre spectre de recherche et diminuer vos critères, tout en respectant les aspects que vous considérez comme non négociables.

N’oubliez pas de faire une sélection en tenant compte du type de séjour que vous souhaitez vivre. Par exemple :

  • Une escapade loin de la ville sans plus?
  • Un séjour où il sera possible de profiter des joies de l’hiver avec des pentes de ski à proximité, des sentiers de raquette, un centre de plein air, etc.?
  • Un endroit qui vous offrira une vue superbe sur un lac, une montagne ou une forêt enneigée?
  • Etc.

Critères de base, commodités, règles du chalet et sécurité  

Prenez le temps de vous attarder à la fiche descriptive du chalet et n’hésitez pas à poser des questions au propriétaire et à lui demander des photos récentes pour éviter les mauvaises surprises et mieux planifier votre séjour. Voici quelques aspects à vérifier :

  • Quelles sont les commodités incluses? (Ex. : literie, serviettes, bois de chauffage, Wi-Fi, spa, etc.)  
  • Quels sont les services à proximité? (Ex. : épicerie, dépanneur, pharmacie, etc.)
  • Quels sont les règlements du chalet? (Ex. : environnement non-fumeur, animaux permis ou non, nombre de personnes autorisées, etc.)
  • Qu’en est-il de la sécurité du chalet? (Ex. : foyer sécuritaire, escalier en norme, portes extérieures avec crochet à l’épreuve des enfants, etc.)
  • Y a-t-il des voisins à proximité? Et quelle est la réglementation dans le secteur (Ex.: tapage nocturne, stationnement de nuit, etc.)

Il est suggéré de consulter des outils tels que Street View et Google Map afin de vérifier les alentours du chalet, et si possible, essayez de savoir si le propriétaire ou le chalet ont reçu de bons commentaires ou des recommandations de la part des locataires précédents.

Portez une attention particulière à la classification du chalet

Si vous comptez louer pour 31 jours ou moins, assurez-vous que le chalet que vous convoitez possède une classification obligatoire (nombre d’étoiles) décernée par la Corporation de l’industrie touristique du Québec. Si ce n’est pas le cas, il est possible que le propriétaire soit dans l’illégalité. Si vous comptez louer pour 31 jours et plus, le propriétaire ne sera pas assujetti à la loi sur les établissements d’hébergement touristique, mais aux règles de la Régie du logement.

NOTE : Si le chalet est classé 5 étoiles, attendez-vous à payer beaucoup plus cher du pied carré, mais si vous louez pour une semaine ou plus, vous pourriez bénéficier d’un rabais allant jusqu’à 30%. Informez-vous auprès du propriétaire.

Soyez plus prudent que moins

Qu’en est-il des assurances?

Informez-vous sur les politiques en cas de dommages matériels. Qui est responsable en cas de bris, d’incendie ou d’inondation par exemple?

En principe, lorsque vous louez un chalet, vous êtes couverts par votre assurance habitation en responsabilité civile.

Il est quand même plus prudent de questionner le propriétaire à ce sujet et d’aviser votre assureur de votre intention de séjourner dans un chalet pendant une période donnée.

Comment procéder pour le paiement?

Il est recommandé de payer par carte de crédit pour conserver la preuve du paiement de la location et du versement de l’acompte en cas de bris. Si vous payez comptant ou par chèque, demandez un reçu détaillé.

Si vous louez à long terme, exigez un contrat de location signé en deux exemplaires comportant toutes les conditions de la location comme le nom du propriétaire, l’adresse de location, les dates, le prix et le montant du dépôt de sécurité, les conditions liées aux annulations et aux remboursements, les engagements des deux parties, les assurances et les clauses particulières.

Sur ce, bon magasinage sur LesPAC, et surtout, bon séjour!

Rendez-vous sur LesPAC en cliquant ici pour consulter tous les chalets disponibles en location.

Marie-Claude Veillette

Journaliste généraliste depuis 20 ans, Marie-Claude a travaillé tour à tour à la radio et à la télévision. Professionnelle ayant le souci du détail, elle est passionnée de communications et de marketing.

Leave a Reply

Laisser un commentaire