Petit guide d’entretien de la piscine pour une eau claire et limpide! | Blogue LesPAC
guide entretien piscine

Petit guide d’entretien de la piscine pour une eau claire et limpide!

L’entretien d’une piscine, qu’elle soit creusée ou hors terre, est un élément essentiel pour profiter d’une eau claire et saine. Si vous venez de faire l’acquisition d’une nouvelle maison avec piscine, et que vous êtes néophyte en la matière, voici un petit guide pour vous aider avec l’entretien quotidien et hebdomadaire.

Avant tout chose : connaître le volume d’eau de votre piscine

Afin d’être en mesure de bien entretenir votre piscine, vous devez connaître le volume d’eau — il existe différents calculateurs en ligne.

De cette façon, vous pourrez choisir le bon système de filtration, le robot nettoyeur idéal, la thermopompe ou le système de chauffage qui convient pour chauffer votre piscine, le dosage de produits requis, etc.

L’entretien : quotidien, hebdomadaire, occasionnel

L’entretien au quotidien

Commencez par une inspection visuelle pour déterminer :

  • L’état de l’eau (claire ou brouillée)
  • Le niveau de l’eau (normal, trop bas, trop élevé)
  • Écoutez le bruit de la pompe et jetez un œil sur le manomètre du filtre pour être certain que l’eau coule normalement.

En fonction de ce que vous observerez, vous pourrez tester l’eau et ajuster le niveau de pH et de chlore ou même ajouter de l’eau ou procéder à nettoyage à contre-courant (backwash).

L’entretien hebdomadaire 

Testez le pH et le chlore

Au minimum 1 fois par semaine, au mieux 2 ou 3, testez l’eau de votre piscine pour vérifier que l’équilibre chimique est approprié.

Lorsqu’il fait très chaud ou en période de canicule, testez le pH et le taux de chlore plus fréquemment, surtout si votre piscine a accueilli bon nombre de baigneurs.

Truc : Pour conserver une belle eau claire et saine, évitez les fluctuations de chloration et assurez-vous que le pH est le plus stable possible (ni trop haut ni trop bas).

  • Le pH

Vous devriez maintenir un pH de 7,2 à 7,8. L’idéal est 7,4.

Si le pH est trop élevé, l’eau de votre piscine aura un aspect trouble et blanchâtre. Si vous ne rectifiez pas les paramètres, des algues finiront par se développer.

Si le pH est trop bas, cela signifie que l’eau est acide, et qu’elle finira par endommager vos équipements : filtre, pompe, système de chauffage, robot nettoyeur, etc.

  • Le chlore

Que vous utilisiez du chlore en granules, en pastilles ou sous forme liquide n’a pas d’importance. Ce qui compte, c’est le pourcentage de chlore que contient le produit de votre choix (de 60 à 75 %). Plus le pourcentage sera élevé, moins vous aurez à en utiliser.

Sachez également que les pastilles durent plus longtemps que les granules.

Truc : Si vous devez vous absenter ou que vous souhaitez alléger l’entretien de votre piscine, vous pouvez vous procurer un diffuseur de chlore flottant ou un chlorateur qui contrôle la quantité de chlore libéré dans l’eau.

Nettoyez la piscine à fond

Même si vous avez acheté un robot nettoyeur ou que vous utilisez un aspirateur manuel pour aspirer les saletés qui se déposent au fond de la piscine, vous devez quand même sortir la brosse pour entretenir les endroits laissés pour compte.

Prenez bien soin de déloger la saleté, les résidus de crème solaire et les algues accumulées à ces différents endroits :

  • Pourtour de la piscine (ligne d’eau)
  • Les marches ou escaliers
  • L’échelle (derrière et barres)
  • Recoins
  • Etc.

N’oubliez pas de vider les paniers des écumoires (skimmers) lorsque vous faites le grand ménage hebdomadaire.

L’entretien occasionnel

Testez la dureté de l’eau

La dureté de l’eau est déterminée par la quantité de calcaire qu’elle contient. Lorsqu’elle n’est pas assez dure, l’eau devient corrosive, et le chlore que vous mettrez ne fera pas effet. Il est donc important de tester ce paramètre à l’occasion à l’aide d’une trousse.

Testez les autres paramètres de l’eau

Environ 2 fois par saison, assurez-vous de tester tous les composants de l’eau. Il existe sur le marché plusieurs types de trousses d’analyse. Assurez-vous d’en choisir une qui contient une plus grande variété d’analyses pour tester les paramètres suivants :

  • Chlore libre et total
  • pH et alcalinité
  • Dureté calcique
  • Acide cyanurique (stabilisateur de chlore)

Erreurs à ne pas faire 

  • Couper le filtreur pendant trop longtemps

Pour garder votre piscine propre, il faut que la pompe de filtration tourne au moins 8 h par jour. Plus vous filtrerez votre eau, moins vous aurez d’algues, mais sachez que vous n’êtes pas obligé de faire fonctionner le filtreur 24 h par jour.

  • Laver le filtreur au sable trop souvent

Il faut éviter de faire un nettoyage à contre-courant (backwash) lorsque ce n’est pas nécessaire. Pour savoir quand le faire, il faut se fier au manomètre. Si la pression dépasse de 5 à 10 psi la pression naturelle, c’est signe qu’il est temps de nettoyer le filtreur!

En conclusion, sachez que les piscines hors terre nécessitent un entretien encore plus rigoureux que les piscines creusées. Comme le volume d’eau est moins important que dans une piscine creusée, la qualité de l’eau a tendance à se dégrader plus rapidement d’où l’importance de faire fonctionner le filtreur en journée et de mesurer les paramètres de l’eau de façon quotidienne, ou presque!

Marie-Claude Veillette

Journaliste généraliste depuis 20 ans, Marie-Claude a travaillé tour à tour à la radio et à la télévision. Professionnelle ayant le souci du détail, elle est passionnée de communications et de marketing.