Guide d’achat de skis de fond : ce qu’il faut considérer | Blogue LesPAC

Guide d’achat de skis de fond : ce qu’il faut considérer

Le ski de fond connaît un regain de popularité hors du commun depuis le début de la pandémie. En plus d’être abordable, ce sport est accessible à toute la famille et se pratique souvent à proximité de chez soi, ce qui est un net avantage! Si vous êtes de ceux qui ont envie de profiter de la nature cet hiver, et de vous remettre en forme par la même occasion, voici quelques astuces pour choisir l’équipement qui vous convient sur LesPAC.

Les différents types de skis de fond

Il existe essentiellement trois catégories de skis de fond : les skis classiques pour les sentiers aménagés avec des pistes tracées, les skis de fond de patin (« skating » ou style libre) et les skis de fond hors-piste.

Le ski de fond en style classique est la version la plus populaire. Un peu comme la marche, le skieur avance en alternant ses skis.

Le style libre ou « skating » est bien différent. Il ressemble au mouvement que l’on fait lorsqu’on patine en diagonale. Il se pratique sur les sentiers damés souvent situés à côté des pistes tracées.

Le ski de fond hors-piste porte bien son nom. Il se pratique sur des terrains enneigés ou vierges et adopte le même style de glisse que le ski classique, mais en version plus sportive.

Choisir la bonne longueur de skis

Pour les besoins de ce guide, nous aborderons le choix de skis de fond classique sur piste comme il s’agit de la forme la plus répandue et celle que l’on adopte lorsqu’on est débutant!

Une question de poids et de calibre

Dans la vie, tout évolue, même la façon de choisir ses skis de fond!

Avant, on se fiait à la taille, maintenant on base sur le poids et sur le calibre du skieur.

Plus le poids du skieur est élevé, plus la rigidité de la cambrure (section sous le pied où se situe la zone de retenue) augmente pour permettre une bonne poussée et une glisse optimale.

Par conséquent, il est impératif de connaître son poids avant d’acheter des skis de fond.

Il est même recommandé de se peser avec l’équipement que l’on compte porter lors des sorties, incluant le sac à dos.

Avec ou sans fartage ?

Vous avez peut-être déjà expérimenté la technique de fartage plus jeune ou vous avez peut-être vu vos parents ou grands-parents farter leurs skis. Si ce type de préparation vous rebute, sachez qu’il est dorénavant possible de se procurer des skis sans fartage, soit : les skis à écailles ou les skis à peaux (« skin skis »).

Les skis à écaille, un peu moins dispendieux que les skis à peaux, demeurent le choix le plus populaire. La semelle du ski revêt un aspect écaillé lisse d’un côté et rugueux de l’autre pour adhérer à la neige lors de la poussée et des montées.

Les skis à peaux sont pour leur part munis d’une peau de nylon ou de mohair (un peu comme un autocollant) collée et légèrement encastrée dans la semelle. Au chapitre des avantages : ils sont moins bruyants et ils conviennent à une plus grande variété de conditions de neige.

Le choix des bâtons

À ce chapitre, tout dépend de votre taille.

La dragonne ou la courroie que l’on enfile autour du poignet doit vous arriver à la hauteur des aisselles lorsque le bâton est appuyé au sol. Vous devez avoir des bâtons de la bonne longueur pour vous permettre de bien effectuer les mouvements.

Pensez aussi au matériel de la poignée et du bâton comme tel. Une poignée en liège sera plus chaude qu’une poignée en plastique. Un bâton en carbone sera plus léger qu’un bâton en aluminium, mais plus cher et plus fragile aussi.

Assurez-vous que la dragonne est confortable en main.

Le choix des bottes

Si vous faites du ski de fond classique de façon récréative, vous devez choisir une botte confortable et chaude qui recouvre votre cheville, tout en vous offrant une bonne mobilité. Avec une paire de bas chauds, vous devriez pouvoir bouger vos orteils, sans que votre talon se déplace.

Pour ce qui est des fixations, heureusement elles sont compatibles avec la plupart des bottes, à quelques exceptions près.

Si vous achetez de l’équipement en seconde main, qui date de quelques années, assurez-vous de la compatibilité des bottes et des fixations.

Pour les enfants

Si vous avez envie d’initier toute la famille au ski de fond, sachez que les jeunes de 17 ans et moins ont accès sans frais aux sentiers dans les 7 centres de ski de fond de la Sépaq.

En plus d’être admis gratuitement dans les parcs nationaux, l’équipement leur est même prêté gratuitement.

S’ils adoptent ce sport, vous pourrez toujours les équiper en seconde main sur LesPAC après avoir trouvé l’équipement parfait pour vous!

Rendez-vous sur LesPAC en cliquant ici pour consulter toutes les annonces disponibles.

Marie-Claude Veillette

Journaliste généraliste depuis 20 ans, Marie-Claude a travaillé tour à tour à la radio et à la télévision. Professionnelle ayant le souci du détail, elle est passionnée de communications et de marketing.