Fixer le prix de sa maison : 4 conseils pour vendre rapidement! | Blogue LesPAC
etablir le prix de vente de sa maison

Fixer le prix de sa maison : 4 conseils pour vendre rapidement!

Avec la flambée du marché immobilier, il est plus difficile que jamais de fixer le prix de vente de sa propriété. En plus de tenir compte des comparables, de l’emplacement, du type de propriété que l’on détient, il faut tenir compte du marché dans son ensemble et des scénarios de surenchère qui s’appliquent dans bien des cas! Voici donc quelques conseils de base pour vous aider à déterminer le juste prix.

Déterminer la valeur marchande

Vous pouvez essayer de déterminer la valeur marchande de votre maison, mais sachez qu’il s’agit d’une étape cruciale et qu’un évaluateur agrée, qui n’a aucun parti pris dans la transaction, pourra vous fournir un rapport détaillé basé sur des facteurs tels que :

  • Le type de propriété
  • L’année de construction
  • Le nombre d’étages
  • La superficie habitable
  • La superficie du terrain
  • La présence ou non d’un garage attaché
  • La qualité des matériaux utilisés pour la finition intérieure
  • L’aspect extérieur de la propriété incluant la qualité des fondations, le type de revêtement utilisé, la condition de la toiture, l’état des portes et des fenêtres, etc.

L’évaluateur agréé tiendra également compte de l’entretien qui a été fait de la propriété, ainsi que les rénovations effectuées au fil des ans. Si certaines pièces maîtresses comme la cuisine et la salle de bain ont été rénovées avec goût, il en tiendra compte pour fixer la valeur marchande.  

Évaluer les comparables vendus

Pour fixer le juste prix, vous devez savoir à quel prix se sont vendu les propriétés semblables à la vôtre au cours des derniers mois. Vous pouvez effectuer cette recherche en consultant le site du Registre foncier du Québec  moyennant des frais de consultation d’un dollar par document accessible en ligne.

Si vous manquez de temps, ou que ce type de démarche vous rebute, adressez-vous à un courtier immobilier qui connaît bien votre secteur ou référez-vous à des plateformes de vente sans intermédiaire.

Connaître l’état du marché

Pour fixer le bon prix, il faut encore et toujours tenir compte du fameux principe de l’offre et de la demande, mais aussi du type de propriété que l’on détient. Si votre maison fait partie des propriétés recherchées et qu’il y en a peu à vendre dans votre secteur, vous pourrez en tirer un meilleur prix sur le marché.

Si à l’inverse, vous tentez de vendre un condo ou un jumelé et qu’il y en a une quinzaine d’autre à vendre aux alentours, vous devrez probablement modérer vos attentes. Bref, vous devez tenir compte des comparables vendus, mais aussi des propriétés à vendre dans votre secteur en même temps que la vôtre.

Tenir compte de votre situation personnelle

Est-ce qu’une séparation, un divorce ou un déménagement vous pousse à vouloir vous départir de votre propriété dans un délai plus rapide? Si c’est le cas, vous devrez en tenir compte au moment de fixer le prix de vente de votre propriété afin de vendre rapidement.

L’idéal est de vendre lorsque vous avez un plan B, c’est-à-dire lorsque vous pouvez quitter rapidement, mais que vous n’êtes pas obligés de vendre pour des raisons personnelles ou financières.

Et l’évaluation foncière dans tout ça?

Ce n’est pas un indicateur qui devrait influencer le prix de vente d’une propriété. L’état du marché immobilier et le type de propriété que vous détenez sont les deux éléments les plus déterminants.

Vous êtes prêt à vendre? Affichez votre propriété sur LesPAC dès aujourd’hui!

Marie-Claude Veillette

Journaliste généraliste depuis 20 ans, Marie-Claude a travaillé tour à tour à la radio et à la télévision. Professionnelle ayant le souci du détail, elle est passionnée de communications et de marketing.