Acheter une maison : les dépenses qu’on oublie souvent! | Blogue LesPAC

Acheter une maison : les dépenses qu’on oublie souvent!

Lorsque vient le temps d’acheter une propriété, d’emblée on pense à la mise de fonds et aux frais de notaire, mais on oublie parfois toutes les autres dépenses liées à cette transaction importante! Pour bien planifier votre budget et éviter les mauvaises surprises, voici une liste des frais et des à considérer lorsqu’on fait l’acquisition d’une propriété au Québec.

L’inspection de la résidence

Cette étape n’est pas obligatoire pour obtenir un prêt hypothécaire, mais elle est fortement recommandée pour faire un achat éclairé. Un expert en bâtiment reconnu vous fournira un rapport écrit sur les forces et faiblesses de la propriété, en plus de déterminer si des travaux devront être effectués à court, moyen et long terme. En plus de vous donner de bons indicateurs pour négocier, l’inspection vous protège contre les vices cachés et les dépenses inattendues.

Coût : Entre 500 $ et 800 $ — fluctue en fonction de la dimension et de l’année de construction.

Les frais d’évaluation

Avec la surchauffe du marché immobilier, il est fort probable que votre institution financière exige une évaluation de la valeur marchande de la propriété afin de s’assurer que le ratio entre le prix de vente demandé et la valeur marchande est dans les normes. Pour ce faire, l’évaluateur immobilier agréé tiendra compte des comparables, des matériaux de construction utilisés, de l’année de construction, de la localisation, de l’entretien, des travaux effectués, etc.  

Coût : Entre 500 $ et 800 $ – fluctue en fonction du type de propriété et son emplacement.

L’assurance prêt hypothécaire SCHL

Si votre mise de fonds est de moins de 20 % de la valeur de la propriété, vous devrez nécessairement contracter une assurance prêt hypothécaire pour qu’une banque consente à vous donner un prêt hypothécaire.

Coût : Plus le rapport entre le prêt et le prix ou la valeur de la propriété est grand, plus le pourcentage servant au calcul de la prime sera élevé.

Les frais de notaire

Il s’agit d’un incontournable. Pour toute transaction immobilière, vous devez impérativement passer chez le notaire et défrayer les coûts qui s’y rattachent. Le notaire s’assurera que le titre est clair et que vous n’aurez pas de surprises comme une hypothèque non radiée ou une charge affectant la propriété achetée. C’est également le notaire qui préparera les documents, dont l’acte de vente, l’acte hypothécaire et l’inscription de la propriété au Registre foncier du Québec.

Coût : Il faut prévoir environ 1000 $ pour couvrir les honoraires qui peuvent varier selon les régions.

L’ajustement des taxes

Lorsque vous passerez chez le notaire, vous devrez payer votre juste part des taxes scolaires et municipales au prorata des jours de possession de la propriété. Le calcul sera fait par votre notaire en cours en fonction de la date d’achat de la maison.

Les droits de mutation immobilière

Les droits de mutation immobilière, qu’on appelle plus couramment la taxe de bienvenue est prélevée par la municipalité où se trouve votre nouvelle propriété. Le montant que vous devrez payer sera calculé sur la valeur la plus élevée entre l’évaluation municipale et le prix d’achat. Ex. : si l’évaluation municipale se situe à 249 000 $ et que la propriété est vendue 275 000 $, le calcul sera fait sur le montant de 275 000 $.

Coût : Le total à débourser est obtenu en additionnant le résultat obtenu pour chacune des tranches :

  • 0,5 % de la tranche n’excédant pas 52 800 $;
  • 1 % de la tranche excédant 52 800 $ sans excéder 264 000 $;
  • 1,5 % de la tranche excédant 264 000 $.

À noter que le calcul du droit de mutation est différent pour la Ville de Montréal et qu’une municipalité peut fixer un taux supérieur à 1,5 % pour toute tranche qui excède 500 000 $. Pour plus d’informations concernant le calcul du droit de mutation, cliquez ICI.

En conclusion, en plus de la mise de fonds, des frais de notaire, du coût de l’inspection, des frais d’évaluation, les frais d’assurance hypothécaire, l’ajustement des taxes, le paiement des droits de mutation, vous devrez aussi prévoir les frais liés à votre déménagement et à l’emménagement dans votre nouvelle propriété, sans oublier les autres frais comme l’assurance habitation et les taxes scolaires et municipales applicables annuellement. Sur ce, bon magasinage sur LesPAC.

Marie-Claude Veillette

Journaliste généraliste depuis 20 ans, Marie-Claude a travaillé tour à tour à la radio et à la télévision. Professionnelle ayant le souci du détail, elle est passionnée de communications et de marketing.