Comment choisir le bon VR en fonction de vos besoins et votre budget?
Choisir son VR

Comment choisir le bon VR en fonction de vos besoins et votre budget?

Avec le retour prochain des beaux jours, on rêve déjà aux weekends en famille et aux vacances estivales! Si l’achat d’un véhicule récréatif vous intéresse pour profiter à fond de la période estivale ou pour vous évader sous des cieux plus cléments durant la saison froide, voici quelques conseils pour vous aider à faire le bon choix !

Les types de VR

Il existe plusieurs marques et modèles de véhicules récréatifs disponibles sur le marché. Voici donc les modèles les plus courants vendus au Québec :

Les icônes utilisées dans cette infographie proviennent du site web Liberté en VR.

1 – Déterminez le type de camping que vous voulez faire

Si vous envisagez d’utiliser votre VR l’été uniquement, pour des excursions de fin de semaine ou de courts séjours, un véhicule récréatif non motorisé comme une roulotte, une roulotte de type cargo ou hybride, une caravane ou une tente-roulotte vous permettront de profiter de votre véhicule une fois arrivé à destination. Si vous avez des enfants et que vous prévoyez des sorties, vous apprécierez très certainement la liberté que vous offre un VR non motorisé qui peut être dételé au camping.

Si vous optez pour un véhicule récréatif non motorisé, vous devrez considérer la force de traction de votre véhicule puisque celle-ci influencera le poids maximal du VR que vous pourrez acheter.

Si vous prévoyez parcourir de longues distances ou partir à l’aventure, il y a fort à parier que vous apprécierez le confort et l’autonomie d’un véhicule récréatif motorisé de type autocaravane puisqu’une fois immobilisé vous avez accès illico à l’espace intérieur pour préparer à manger, aller à la toilette ou faire une sieste !

Il est cependant bon de savoir qu’au Québec comme aux États-Unis, il est interdit de se déplacer à l’intérieur d’un véhicule en mouvement, incluant les véhicules récréatifs, et que la loi exige que tous les passagers portent la ceinture de sécurité sous peine d’amende.

Pour de longs séjours, que vous soyez en déplacement ou toujours au même endroit ou presque, recherchez un modèle avec beaucoup de rangement pour ne pas passer vos vacances à chercher vos effets personnels et ceux des enfants. À ce chapitre, les roulottes à sellette offrent souvent plus de rangement que les autocaravanes, en plus d’offrir plus de hauteur.

2 – Faites votre choix en fonction du nombre de personnes à loger

Si vous prévoyez partir en couple, ce n’est pas un problème, mais avec une famille nombreuse, il faut envisager un véhicule récréatif assez grand pour loger et coucher tout le monde. En fonction de votre budget, vous pouvez choisir un VR pouvant accueillir jusqu’à 12 personnes! Pensez aussi aux visiteurs ponctuels, aux petits-enfants en visite ou aux animaux domestiques!

Un petit conseil : comme pour l’achat d’un bateau de type cruiser, les gens font souvent l’erreur d’acheter un véhicule récréatif trop petit pour leurs besoins et finissent pas changer pour plus grand après une saison seulement.

Si votre budget ne vous permet pas d’acheter un véhicule récréatif neuf assez grand pour répondre à vos besoins, vous avez tout intérêt à vous tourner vers le marché de la seconde main.

Vous trouverez différents modèles de VR à vendre à coût moindre sur LesPAC!

Un autre avantage? Les véhicules récréatifs neufs perdent rapidement de la valeur. En achetant usagé, vous évitez la dépréciation.

3 – Fixez-vous un budget d’achat et d’entretien annuel

N’oubliez pas que même si vous faites du camping quelques mois par année, vous aurez à assumer des mensualités à l’année, à moins bien sûr de payer comptant.

Vous devez aussi prévoir les frais relatifs aux assurances, à la location des terrains de camping en été et prévoir un montant dédié à l’entretien général de votre véhicule récréatif, et ce, sans oublier le remisage hivernal si vous n’avez pas l’espace disponible chez vous ou si votre municipalité ne vous permet pas de conserver votre VR à la maison l’hiver.

4 – Interrogez-vous sur vos habiletés de conduite

Bien qu’un permis de conduire de classe 5 vous permet de piloter un VR de classe A, B ou C, ce n’est pas comme conduire une voiture! Plus l’autocaravane est longue, large et haute, plus les manœuvres pour se déplacer et se stationner sont complexes.

Si vous n’êtes pas certain de faire le bon choix, vous pouvez toujours louer un véhicule récréatif similaire au modèle que vous convoitez pour l’essayer durant quelques jours. Vous pourrez ainsi évaluer son confort et sa maniabilité avant de procéder à un achat neuf ou usagé.

Bon magasinage!

Pour consulter tous les VR disponibles en seconde main sur LesPAC, cliquez ici.

Marie-Claude Veillette

Journaliste généraliste depuis 20 ans, Marie-Claude a travaillé tour à tour à la radio et à la télévision. Professionnelle ayant le souci du détail, elle est passionnée de communications et de marketing.

Leave a Reply

Laisser un commentaire