Boom immobilier au Québec
Les 9 villes affichant la plus forte hausse de ventes de résidences au Québec.

Portrait immobilier du Québec

Le marché immobilier se porte très bien dans la province. Les ventes résidentielles sont en hausse, le deuxième trimestre de 2019 est un record historique et, en date de juin 2019, nous avions connu 20 trimestres consécutifs de croissance.

Notre équipe s’est amusée à faire parler ces chiffres. Nous avons analysé, région par région, les ventes dans le secteur résidentiel, incluant les maisons unifamiliales, les condos et les plex. 9 villes sont ressorties du lot. Ne reculant devant rien, nous avons dressé un portrait de chacune de ces villes. 

Voici un résumé des conclusions du dossier que nous avons monté. Amusez-vous à parcourir chacun des articles pour comprendre ce qui attire les propriétaires dans ces beaux coins de pays.

1- Salaberry-de-Valleyfield : une ville à la campagne

Avec une hausse de 20 % des ventes résidentielles dans les 12 derniers mois, c’est Salaberry-de-Valleyfield qui prend la première position de notre palmarès. Cette augmentation est attribuable en particulier au marché des copropriétés, où les ventes ont fait un bond spectaculaire de 107 % pour la même période.

Mi-rurale, mi-urbaine, Salaberry-de-Valleyfield en offre beaucoup à ses citoyens, qui profitent de plusieurs activités, de commerces diversifiés et de grandes industries. Des services de proximité, un accès abordable à la propriété et une ville entourée d’eau et de verdure : voilà de quoi convaincre plusieurs acheteurs !

La cerise sur le sundae : il est encore accessible de s’y établir, puisque le prix moyen des maisons unifamiliales avoisine les 205 000 $.

Consulter l’article complet

Voir les maisons à vendre à Salaberry-de-Valleyfield

2- Saguenay : plus qu’un fjord

En deuxième position, avec une augmentation de 17 %, on retrouve la région métropolitaine de Saguenay. Cette hausse est probablement attribuable à un prix moyen des maisons unifamiliales largement sous la moyenne québécoise, soit de 189 000 $. Pas étonnant que le marché résidentiel y soit présentement favorable aux acheteurs.

Le coût de la vie aussi est plus bas à Saguenay, comparé à plusieurs grandes villes québécoises. Les perspectives d’emploi sont bonnes, la nature est omniprésente et le stress, absent. On comprend aisément pourquoi bon nombre de familles s’y établissent ou y reviennent après quelques années.

Bien sûr, le mythique fjord est digne de mention ; c’est un attrait touristique incontournable. Toutefois, la septième plus grande ville au Québec est tellement plus qu’un fjord ! Activités et grand air à profusion sans même quitter la ville, il y a de quoi tomber sous le charme.

Consulter l’article complet

Voir les maisons à vendre à Saguenay

3- Saint-Sauveur, Granby et Val-d’Or

Viennent ensuite trois régions ex aequo avec une hausse de 12 % des ventes résidentielles. C’est ainsi qu’on retrouve en troisième position la vivifiante Saint-Sauveur, l’effervescente Granby et la surprenante Val-d’Or.

Saint-Sauveur : vivre de montagnes et d’air pur

Dans les 12 derniers mois, le marché a favorisé les acheteurs dans l’agglomération de Saint-Sauveur, qui inclut aussi les municipalités de Saint-Adolphe-d’Howard, Morin-Heights, Piedmont, Prévost et Sainte-Anne-des-Lacs.

Le prix moyen des maisons dépasse les 312 000 $. C’est plus cher que dans les deux villes précédentes, certes, mais la région des Laurentides est propice à l’investissement. Après tout, les résidents de Saint-Sauveur vivent dans une véritable station de villégiature à l’année, au cœur d’une nature spectaculaire. Ils bénéficient d’une grande qualité de vie, à moins d’une heure de la métropole.

Indissociable du Sommet Saint-Sauveur, la charmante municipalité évoque tout de suite des images de skieurs aux joues rougies, de poudreuse et de remonte-pente. Mais loin de se limiter à sa montagne, Saint-Sauveur est un village convivial, authentique et accueillant.

Consulter l’article complet

Voir les maisons à vendre à Saint-Sauveur

Granby : une nature sauvage en pleine ville

Pour l’agglomération de Granby, qui englobe également les municipalités de Saint-Paul-d’Abbotsford, Roxton Pond, Saint-Alphonse-de-Granby et Bromont, le marché immobilier est favorable aux acheteurs, principalement pour les plex et les copropriétés.

Une maison unifamiliale y coûte en moyenne 251 000 $. C’est somme toute moins cher que dans certaines villes environnantes. Mais c’est surtout son emplacement, à mi-chemin entre Montréal et Sherbrooke, sa proximité avec la frontière américaine, son effervescence économique, ses emplois enrichissants, son mode de vie urbain et son milieu sécuritaire qui attirent les acheteurs de tout âge dans la région.

Côté touristique, plus de 700 000 vacanciers visitent le célèbre Zoo de Granby chaque année. Or, il va sans dire que l’engouement pour la région n’est pas uniquement attribuable aux touristes et aux animaux exotiques !

Consulter l’article complet

Voir les maisons à vendre à Granby

Val-d’Or : des mines, mais encore ?

L’agglomération de Val-d’Or, qui inclut le Lac-Simon, est également à 12 %. Avec un taux d’inoccupation très bas, c’est sans surprise que son marché est favorable aux vendeurs. Le prix moyen des maisons unifamiliales se situe autour des 257 000 $.

Ville reconnue pour son économie industrielle, Val-d’Or profite aussi d’un vaste territoire naturel et d’un riche héritage patrimonial. Les perspectives d’emplois y sont intéressantes et les conditions sont alléchantes, même pour les emplois étudiants.

Les développements miniers sont très présents, mais il serait faux, et surtout très cliché, de s’imaginer Val-d’Or comme un endroit rempli de mines et de travailleurs aux traits tirés. Les résidents jouissent d’une belle qualité de vie. Ils évoluent dans un environnement dynamique et accueillant, où ils profitent à la fois de vastes espaces verts et de tous les services de proximité.

Consulter l’article complet

Voir les maisons à vendre à Val-d’Or

6- Sainte-Agathe-des-Monts, Rimouski et Gatineau

Pas trop loin derrière, trois régions affichent une augmentation de 11 % des ventes résidentielles dans la dernière année. La sixième position est partagée d’un bout à l’autre du Québec, puisqu’on y retrouve à égalité Sainte-Agathe-des-Monts, Rimouski et Gatineau.

Sainte-Agathe-des-Monts : la métropole des Laurentides

Dans l’agglomération de Sainte-Agathe-des-Monts, qui englobe également Saint-Donat, Val-des-Lacs et Lantier, la hausse est propulsée par le marché des copropriétés, qui enregistre une forte augmentation de 140 %.

Avec un prix moyen de 287 000 $ pour une maison unifamiliale, il coûte significativement moins cher de s’y établir que dans les villages environnants. C’est probablement le bon moment d’investir pour les amoureux des paysages laurentiens.

Le surnom de métropole des Laurentides sied bien à Sainte-Agathe-des-Monts. À moins d’une heure de Montréal, elle est pourtant tout près de grands centres de ski. Son milieu champêtre et paisible est bonifié d’un lac en pleine ville et d’une nature vivifiante pour faire le plein d’air pur jour après jour.

Consulter l’article complet

Voir les maisons à vendre à Sainte-Agathe-des-Monts.

Rimouski : une ville maritime dynamique

Du côté de l’estuaire du Saint-Laurent, l’agglomération de Rimouski, qui englobe également les municipalités de Saint-Fabien, Saint-Valérien, Saint-Narcisse-de-Rimouski et Saint-Anaclet-de-Lessard, fait bonne figure.

Rimouski est un important centre urbain du Bas-Saint-Laurent, mais c’est aussi un pôle maritime majeur.

Son expertise de pointe en sciences de la mer permet la création de bons emplois qu’on ne retrouve nulle part ailleurs au Québec. Cette situation offre une très bonne perspective d’avenir aux étudiants.

Aux paysages côtiers spectaculaires et à la vitalité économique s’ajoute un prix moyen des maisons bien en deçà de la moyenne provinciale, avoisinant les 188 000 $. Décidément, Rimouski a de quoi plaire à ses habitants, qui y vivent épanouis et ressourcés.

Consulter l’article complet

Voir les maisons à vendre à Rimouski

Gatineau : une ville, mille et une vocations

La région métropolitaine de Gatineau, une des plus populeuses du Québec, affiche un marché plutôt partagé. Il favorise les vendeurs pour les maisons unifamiliales, les acheteurs pour les plex, mais est équilibré pour les copropriétés.

Alors que l’économie gatinoise repose principalement sur la fonction publique, sa proximité avec Ottawa attire bien des travailleurs qui souhaitent demeurer tout près en respectant leur budget. En effet, le prix moyen des maisons est plus abordable de notre côté de la frontière, frôlant les 278 000 $.

L’éducation y est importante, les perspectives d’emploi sont bonnes, l’industrie touristique bat son plein et la culture y est riche. Gatineau, c’est un heureux mélange entre tous les attraits d’une grande ville et un vaste territoire bordé de nature.

Consulter l’article complet

Voir les maisons à vendre à Gatineau

9- Trois-Rivières : la cité de Laviolette

En 9e et dernière position de notre palmarès, affichant une hausse de 10 %, se hisse la capitale de la Mauricie : Trois-Rivières. Pour toute la région métropolitaine, le marché est divisé. Les acheteurs sont favorisés pour l’achat de plex et de copropriétés alors que le marché est plus propice aux vendeurs pour les maisons unifamiliales.

Fondée en 1634, ce qui en fait la deuxième plus vieille ville de la province, Trois-Rivières est remplie d’histoire. C’est une des régions les plus populeuses du Québec, mais elle demeure accessible et accueillante. Le coût de la vie y est bas, les services municipaux sont moins chers qu’ailleurs et les maisons sont très abordables, affichant un prix moyen de 176 000 $.

Située à mi-chemin entre Montréal et Québec, la région offre tout le dynamisme et l’effervescence des grandes villes, tablant sur une économie diversifiée, une multitude d’activités culturelles et un patrimoine historique d’exception.

Consulter l’article complet

Voir les maisons à vendre à Trois-Rivières

Conclusion

Bien entendu, l’immobilier est en constante évolution. Probablement que le portrait que nous avons dressé sera appelé à changer au cours des prochains trimestres.

Une chose est certaine, le Québec est un vaste territoire fascinant. Il est parsemé de villes, villages et municipalités qui ont tous quelque chose à offrir. À vous de le découvrir !

L'équipe LesPAC

LesPAC le blogue, c'est le blogue de LesPAC, le premier site d'annonces classées au Québec. L'équipe partage ses trouvailles et idées originales puisées sur les petites annonces, et fournit des trucs pratiques pour réduire les coûts associés à la vie quotidienne.