Guide d’achat d’un « côte à côte » ou side-by-side d’occasion | Blogue LesPAC

Guide d’achat d’un « côte à côte » ou side-by-side d’occasion

Si vous envisagez de faire l’acquisition d’un véhicule utilitaire tout terrain (VUTT), connu sous le nom de « côte à côte » ou side-by-side, sachez que vous n’êtes pas seul! La popularité de ce type de véhicule a explosé ces dernières années. Certains l’adoptent pour s’amuser ; d’autres à des fins plus utilitaires ou encore un mélange des deux. Comme vous trouverez une grande variété de modèles offerts en seconde main sur LesPAC, voici les conseils d’expert de Marc-André Quessy, éditeur du magazine en ligne Quadiste.net

Bien déterminer ses besoins pour choisir le bon modèle

Contrairement au quad équipé d’un guidon et d’un siège de type moto, le side-by-side se conduit comme une automobile avec ses quatre ou six roues, son volant et ses pédales. Les sièges ou banquettes sont munis de ceinture de sécurité et le véhicule est doté d’un arceau de sécurité ou une cage de retournement.

Comme il existe trois catégories de side-by-side, déterminez le type de véhicule qui vous convient en fonction de vos préférences et de vos besoins.

« Cherchez-vous un véhicule performant pour vous amuser hors-piste? Un « côte à côte » pour vous promener dans les sentiers avec les amis et la famille? Un véhicule utilitaire pour effectuer des travaux extérieurs, que ce soit à la maison ou à la ferme? Ou encore un hybride vous permettant de combiner travail et loisir? Bref, votre choix de réponse vous permettra de choisir un modèle sport, utilitaire ou récréatif-utilitaire », précise l’expert en véhicules récréatifs motorisés.

Les différences entre les modèles dits sport, utilitaire ou récréatif-utilitaire

Sport : les modèles sport sont conçus pour performer dans les sentiers étroits et sinueux, les terrains hors route, les bosses, les sentiers de boue, les dunes, etc.

« Sur les conduites sportives, l’accent est mis sur la suspension. On les reconnaît à leur look très sportif. Les modèles sport haute performance, comme le Polaris RZR Pro XP, ont presque l’air méchants! », affirme Marc-André Quessy.

Utilitaire : les modèles utilitaires sont destinés aux travaux agricoles ou forestiers ou pour aller à la chasse ou la pêche. Ils sont dotés de moteurs puissants, en plus d’être équipés de caisses de transport pratiques. Leur capacité de remorquage est importante et leur charge utile élevée.

« Actuellement, c’est ce qui se vend le plus! C’est un véhicule très populaire auprès des chasseurs, des fermiers, des propriétaires de terres et de pourvoiries par exemple. Certains modèles neufs se vendent à un prix pouvant atteindre 40 000 $ et sont équipés avec l’air conditionné, les sièges chauffants, etc. Il s’agit de véritables tracteurs de luxe! »

Récréatif-utilitaire : les modèles faisant partie de cette catégorie peuvent être utilisés pour le travail ou les loisirs.

« Si vous voulez travailler et vous amuser dans les sentiers multi-usages ou les sentiers hors route récréatif, c’est un bon choix. Je pense aux modèles Touring-utilitaires General de Polaris, Yamaha RMAX ou encore Can-Am Commander pour ne nommer que ceux-là », affirme M. Quessy.

Les 3 conseils de base de l’expert

1- Évaluez votre budget : avant toute chose, sortez la calculatrice et déterminez votre budget. Pensez au prix d’achat, mais aussi aux frais liés à l’entretien et à l’utilisation.

« Il y a les frais d’immatriculation, les droits d’accès annuels, les assurances, l’essence, etc. Si vous avez besoin d’un financement, tenez compte des taux d’intérêt qu’on vous propose et de la période d’amortissement », prévient M. Quessy.

2- Comparez des pommes avec des pommes :  faites-vous une idée du juste prix à payer en comparant 3 véhicules de même marque, année, modèle, kilométrage, nombre d’heures, etc.

« Pour connaître le prix à payer, sélectionnez trois side-by-side comparables. Additionnez les prix et divisez par trois. Vous aurez ainsi une bonne idée du prix juste à payer. Mais attention, en ce moment, avec la rareté provoquée par la Covid-19, les prix s’envolent. »

3- Faites inspecter le véhicule par un professionnel : si vous n’avez pas de connaissances en mécanique, il est fortement conseillé de faire inspecter le véhicule par un garagiste indépendant, ou mieux, un concessionnaire de la marque.

« Tout véhicule motorisé âgé de 2 ans et plus devrait systématiquement faire l’objet d’une inspection par un professionnel. Même si la machine a l’air belle, en raison de la nature de son utilisation, mieux vaut la faire inspecter. »

Les points à vérifier lors de votre visite chez le vendeur

Une fois que vous aurez déniché la perle rare sur LesPAC, prenez rendez-vous avec le vendeur pour évaluer l’état du véhicule et procéder à un essai.

« Si vous ne pouvez pas essayer le véhicule, et que vous remarquez que le moteur est chaud lors de votre inspection, je dis : prudence! Le vendeur essaie peut-être de vous cacher un problème de moteur qui cogne. Même chose avant un essai routier. Le moteur doit être froid au démarrage afin de pouvoir détecter tout bruit suspect », conseille Marc-André Quessy, expert en véhicules motorisés.

Point nº 1 : évaluez l’état général du véhicule :

  • Quel est l’aspect esthétique général du véhicule? Est-ce qu’il y a des bosses, des égratignures, de la rouille?
  • Dans quel état sont les plastiques? Est-ce que des morceaux sont manquants ou abîmés?
  • Quel est le niveau d’huile et des différents fluides? (Refroidissement, transmission et différentiel)
  • Quel est l’état d’usure des pneus? Est-ce qu’ils semblent séchés ou craquelés?
  • Dans quel état est la suspension? Est-ce que les ressorts hélicoïdaux ou les bras de suspension présentent des fissures ou des signes de déformation?
  • Dans quel état se trouve le dessous du véhicule? La présence de bosses et autres signes d’usure pourrait indiquer une utilisation excessive.
  • Est-ce que vous observez des fuites de fluides au sol?
  • Est-ce que la graisse déborde légèrement aux points de lubrification? Si oui, c’est le signe que le véhicule est bien lubrifié et probablement bien entretenu.
  • Est-ce que la batterie est en bon état?
  • Etc.

Point nº 2 : validez la présence d’équipements supplémentaires :

Un side-by-side bien équipé, et offert à prix raisonnable, peut s’avérer être un bon choix.

« Vérifiez toutefois que tous les équipements fonctionnent bien lors de votre inspection, et surtout, que vous ne payez pas plus pour des équipements dont vous n’avez pas vraiment besoin! »

Voici quelques exemples d’équipement ou accessoires offerts en extra :  

  • Pare-brise complet ou demi-pare-brise
  • Porte ou extension de portes
  • Toit
  • Coffre de rangement
  • Phare d’appoint
  • Treuil électrique
  • Etc.

Point nº 3 : informez-vous vous l’entretien effectué et l’utilisation faite par le vendeur :

  • Quelle a été la fonction principale du véhicule? Randonnée, boue, travail?
  • Est-ce que le véhicule a été entretenu de façon régulière?
  • À quand remonte le dernier changement d’huile?
  • Est-ce que des pièces ont été remplacées?
  • Est-ce que le véhicule a déjà été accidenté?
  • Est-ce que des réparations sont nécessaires?
  • Etc.

Et encore une fois, si vous n’avez pas les compétences pour évaluer l’état du side-by-side qui vous intéresse, demandez l’avis d’un professionnel. Les dollars investis pour l’inspection constitueront un bon investissement!

Saviez-vous que : « Il faut être âgé de 16 ans et plus pour conduire ce type de véhicule, et posséder un permis de conduire valide pour traverser un chemin public, une route rurale ou un chemin numéroté. Les conducteurs de 16 et 17 ans, qui ne possèdent pas encore de permis de conduire, doivent obligatoirement suivre un cours de conduite offert par La Fédération Québécoise des Clubs Quads (FQCQ) afin d’obtenir un certificat d’aptitude, » précise M. Quessy.

Vidéo : trucs pour acheter un quad usagé avec Marc-André Quessy de Quadiste.net, Jason Lajoie et Sébastien Boudreau

Vous cherchez un side by side usagé? Commencez vos recherches ici!

Marie-Claude Veillette

Journaliste généraliste depuis 20 ans, Marie-Claude a travaillé tour à tour à la radio et à la télévision. Professionnelle ayant le souci du détail, elle est passionnée de communications et de marketing.